jeudi 31 juillet 2008

Du (non) melange des cultures.

Si j'ai bien compris, les Asiatiques (ou du moins une partie de l'Asie) considerent impoli de se moucher en public. Mais pas de renifler. J'avais bien cru remarquer ca a plusieurs reprises: tamponnage de narine et reniflements en continu.
Mon collegue du bureau est Chinois.

Et enrhume.

Un peu comme de manger ses noodles la tete dans le bol pour pas en mettre partout. Sauf qu'avec de la salade/un hamburger/des fajitas, ca devient vite lassant.

S'il y a bien quelque chose qui m'irrite au point de vouloir tirer des baffes, c'est des heures de reniflements. Ca, pis les gens qui se rongent les ongles. Y'avait un chevelu pas tres propre qui se bouffait litteralement les doigts en face de moi l'autre jour dans le train. J'ai tenu 10 minutes, j'ai du changer de place. Ca me fout mal a l'aise, c'est intenable.

Bref. Je pensais a ce qu'on dit, que tous les Blancs ont la meme tete pour les Noirs. Tous les Noirs sont pareils pour les Asiatiques. Les Asiatiques ont tous la meme tete pour les Blancs. J'ai toujours pense que j'etais assez bonne pour ne pas les confondre, moi. Mais je me suis fait une copine de train, Canadienne d'origine chinoise, qui n'etait pas la ces deux derniers matin. Ben paf!, deux jours de suite, je m'avance tout sourire vers elle... sauf que c'est pas elle. C'est pas de ma faute, non plus, il y a 20% de Chinois, dans la Baie.

Sauf qu'en plus, j'veux pas dire, mais on leur facilite la tache, aux autres, nous les pales: les cheveux. D'accord, le chatain domine, mais quand meme, on varie.
Donc, ou veux-je en venir... Ouais, l'observation culturelles.

Les stats de SF. Presque 50% de Blancs. 30% d'Asiatiques. 14% de Latinos. Presque 96% de non-melanges. C'est surprenant, quand meme, dans une ville ou autant de communautes sont representees, il y ait aussi peu de metisses, non? J'ai vu un couple mixte - fille blanche, gars noir - en un mois.

Je parlais avec une expatriee suisse qui y est depuis 5 ans. Elle aussi a ete surprise en arrivant. Elle m'a egalement fait remarquer que la facon de s'exprimer etait egalement tres typee. Les Noirs te plantent tellement de seewhatamean que leurs histoires sont impossibles a suivre pour le non-initie. Et tenue et accent, je me crois sur MTV a chaque fois. Pis ils te repondent un simple mmmh-mhhh quand tu dis merci dans un magasin, ce qui n'est pas cense etre mal pris, donc.

Elle me disait aussi qu'elle a du apprendre a faire attention a ce qu'elle disait, qu'une remarque etait rapidement consideree comme deplacee et qu'avec tellement de cultures melangees en parallele, tout peut facilement etre mal interprete.

Je vais donc m'arreter la, avant que l'on me fasse une remarque.

Donc voila, a San Francisco, les hommes se tiennent la main dans la rue, personne ne se retournera sur deux filles qui s'embrassent... mais les couples mixtes sont a peu pres inexistants. Je trouve quand meme que c'est surprenant.

mardi 29 juillet 2008

Pendant ce temps, a Lausanne...

... le metro est presque fini.
Via Syklop.
J'apprecie particulierement le nom des arrets Salace pour Sallaz, C-H-U-V pour CHUV, je sais pas quoi pour Jordils et Outchy pour Ouchy...
Franchement, va falloir qu'elle apprenne, la dame dans la machine, sinon, je veux Marie-Therese.

lundi 28 juillet 2008

Gag.

Si ça ne te fait pas sourire, regarde bien la photo encore une fois.
Si ça ne te fait toujours pas sourire, nous sommes non humoro-compatibles.




















Ouais, je suis allée faire ma théorie...

dimanche 27 juillet 2008

Nevermind.

J'ai trouvé pour le direct linking...

 

 

San Francisco, c'est aussi la plage.

Hier, le ciel ressemblait à ça:


Ce qui n'arrive à peu près jamais, paraît-il. Pas un pet de fog meme au bord de l'ocean.
Donc j'y suis allée, au bord de l'océan, justement.


Mmmmh, la Californie, la plage, le soleil, les corps nus et bronzés, les enfants qui barbottent dans l'eau.... Euh, non. Il faisait en effet super chaud - premier jour en t-shirt du mois donc bras écrevisse, c'est charmant - mais l'eau, après googlage - et trempage de pieds - tourne dans les mid fifties et faut savoir que 55F = 13°C.
Pis de toutes façons, la plage, c'est dangereux.


Soyez pas jaloux, fait de nouveau pas beau.
Pis le reste des images est sur flickr. D'ailleurs, flickriens, dites-moi, on peut pas faire de direct linking, ou bien?

More to come.

Le weekend passé, il faisait tellement froid et dégueu - gris, vent, humide, 12° - qu'il faisait trop moche pour sortir de son lit et bloguer couchée à la romaine, ça me pète la nuque, l'épaule, je peux pas.
Mais le municipal pier, ocean beach, la critical mass, ça commence à faire des tas de photos à balancer avec le commentaire...
Bloguer, c'est parfait pour un dimanche matin semi pas réveillée. 
En attendant, une mouette.

jeudi 24 juillet 2008

mercredi 23 juillet 2008

Sans commentaire.

A l'entrée d'un bar à Mission. Je sais plus où. 

dimanche 20 juillet 2008

Market St un samedi.

Neuf images d'un coup, dis donc, c'est la fête.
Quand tu rentres dans le magasin A&F, le premier truc que tu vois, c'est une énorme affiche, dans ce genre. Et apparemment, il arrive qu'à l'entrée, il y ait aussi un vrai monsieur du genre de sur l'affiche.
Pfouyouyouille.
Pis toutes les filles se faisaient prendre en photo avec... ben j'aurais bien pour vous montrer, mais... j'ai pas osé. 


Une petite file d'attente. Début de la file à droite de l'image, donc.

Non, il est pas appuyé sur le cable car, il le pousse.






jeudi 17 juillet 2008

FB depuis les US.

Ben, fesse de bouc, c'est ricain, donc on pourrait penser que c'est pareil... mais pas.
La difference? La publicité ciblée. J'ai droit tous les jours à Wrinkles at 29? Out of shape at 29? Overweight at 29? J'adore. Y'a intérêt que ça me souhaite un joyeux anniversaire ce truc.
Sinon, les offres d'emploi pour ingenieurs, beaucoup. 
Pis récemment est apparue un pub pas tant ciblée, pour un test de QI, utilisant des stars. Donc Sharon serait dans les 150, Jennifer dans les 110, Angelina dans les 120... Et aujourd'hui est apparu ceci.
TomIQ.JPG
Avec écrit - je souligne Le QI moyen est de 100.
J'en ris encore.  Merci, FB.

Tcheu, on dirait presque un photoblog ce truc.

Un photoblog plein de photos pourries prises au natel. Mwahaha, j'aime le concept.

Ouais, je raconte pas grand chose. Le boulot, ca va, j'ai enfin trouve un semblant de motivation, mais du coup, 8/9h de boulot par jour, plus de 2h de trajet, ca ne laisse 1) pas enormement de temps pour faire quoi que ce soit la semaine 2) pas de matiere a ecrire 3) pas le temps d'ecrire.

J'avais certainement besoin de m'aerer professionnellement, de changer d'environnement un moment, de casser ma routine sous peine de peter une durite assez mechamment. Mais - aie, non, rien jeter, ca fait mal - si je pouvais choisir, la, j'aimerais etre en Suisse, la maintenant. Le manque, tant que ce n'est qu'un mot flanque d'un concept, c'est rien. Quand tu le ressens, tous les jours, c'est autre chose. C'est bien reel. Bien sur, si je n'etais pas partie, ce serait reste une idee. M'enfin, ce serait blaireau de s'infliger d'etre separes par 9000 km juste pour voir. Surtout que je savais deja avant de partir.

Peut-etre parce que je savais aussi que j'allais partir.

Ouais, je digresse, je reprends mes bonnes vieilles habitudes de note que je suis la seule a piger.

M'enfin, le manque evolue. La tristesse qu'il y a pu y avoir certains jours se transforme en une douce melancolie doublee de joie asez indescriptible de pouvoir ressentir tout ca.

Ca a l'air tellement juste.

Pis bon, presque un tiers, deja.

Sinon, a midi, j'ai mis du fromage - jaune et blanc - sur ma salade en pensant que c'etait de l'oeuf.

Oh, pis pour putasser un peu quand meme, la fameuse ex de Christopher... est en voyage a l'etranger avec son copain. Du coup, samedi passe, il me dit I have to learn how to hit on girls in bars. Deux minutes plus tard, il se faisait draguer par une massive americaine qui tenait absolument a lui servir un verre d'eau. J'ai bien ri.

Normalement, dimanche, si j'arrive a goupiller un transport: grimpe.

Oui, je sais que j'ai le vertige.

mercredi 16 juillet 2008

mardi 15 juillet 2008

Yes, we can.


Market St.

From the municipal pier.

Sur lequel on voit aussi des Chinois pecher le crabe a cote du panneau en interdisant la peche et ou les pélicans jouent aux pies et piquent dans le sac des touristes.

Clique pour voir plus grand. 

Ici. 

 

samedi 12 juillet 2008

C'est bien la période des résultats d'examens, non?

Alors, USPS, autrement dit United States Postal Services, zéro, recalés d'office, des vrais bras cassés. Sur le site, ils ventent* le mérite de leur service de vente par correspondance, pas besoin d'aller à la poste, tu commandes tes timbres et on te les envoie dans les 24h.
Apres trois jours, je recois un mail me disant que mes 20 timbres vont arriver plus vite que l'éclair en courrier classe je sais plus quoi, donc le lendemain. Quatre jours plus tard, oh, que vois-je? Des timbres! Donc en tout, une semaine. Venant de la poste, je trouve très fort.
Sinon, netflix.com, bien. Pour quelques dollars par mois, tu t'abonnes à un service de livraison de DVD, donc zero frais en dehors du fortait. Tu choisis ton DVD en ligne et il arrive le lendemain ou le surlendemain par la poste - oui, USPS, non, ne cherchez pas - et selon combien tu paies, tu peux avoir 1, 2, jusqu'à 6 DVD dehors. Pour 2 DVD, c'est 13.99 par mois, nombre total de location illimité. Tout frais de ports payés. Quand tu vois que chez Video Folies, c'est la location de deux DVD qu'il faut rapporter le lendemain, heu, hein.
Alors, au début, faut donner des notes aux genres et à plein de films. Pour qu'ils puissent te faire des suggestions après. Tu te prends vite au jeu. En un peu plus de 2h, j'avais noté près de... 300 films. Ca fait bizarre. Un peu comme quand au vidéo club de mon quartier j'ai eu mes films du weekends gratuits parce que j'avais atteint les 400 ou je sais plus combien de locations.
C'était pas trop tôt qu'il y ait de nouveau un homme dans ma vie, parce qu'est-ce que j'ai pu en regarder, des daubes, en plus de 4 ans de célibat.
La sieste, les DVD, reste plus que j'arrête de m'épiler les jambes et le tableau sera complet.

* faute de frappe, mais je la garde 

vendredi 11 juillet 2008

Fort a propos.


 

Et si vous ne la voyez pas en haute resolution, cliquer ici et watch in high quality. Parce que bon, les baballes artefacts MPEG, ca le fait deja moins. Pis me suis donnee la peine de la chercher en haute resolution, alors tu la regardes en haute resolution.

Merci.

Moi, autoritaire? Non.

mardi 8 juillet 2008

Sans commentaire.

Sans commentaire.

Quelque part entre Market St et Union Square. Sur Mason, Powell, Stockon ou Grant, par la.

Balancé sans sous-titres.

Comme je commence à prendre pas mal d'images armées de mon téléphone portable, je vais simplement les balancer sans commentaires - sauf exception.
Ouais, la flemme. 

dimanche 6 juillet 2008

Fenêtre et chaussettes.

Je suis allée rejoindre Christopher et un ami/collègue à lui, accompagné de sa femme - française - et d'une amie de sa femme - française aussi. Non pas que ce soit essentiel pour l'histoire, mais bref. Madame étant enceinte jusqu'au yeux et comme ce petit monde habite au sud de la baie, ils se préparent à rentrer après le repas alors que Christopher et moi nous apprêtons à trouver une bière à boire. Peu après, son téléphone sonne: ils se sont fait exploser leur fenêtre de voiture. Nous avons donc comme mission* de trouver des sacs pour bloquer cette fenêtre. Petit quart d'heure de bricolage en prime.


On avait croisé un type avec une batte de baseball en chemin.

Pis un autre type s'est mis a hurler shut up! shut up! shut up! shut up! quand on est passé à sa hauteur. Forcément, ça calme et on a tous arrêté nos conversations. Et le type s'est mis à hurler Thank you! Thank you! Thank you! Thank you! - bien 6 ou 8 fois.

Il y a quand même une pétée de gens pas tous seuls dans leur tête par ici. 
Sinon, une des premières choses que fait Christopher quand nous nous revoyons est de remonter son pantalon pour me montrer ses chaussettes: noires. Nous avions eu des discussions bien animées sur la couleur des chaussettes à l'époque et il me dit je vais passer 6 mois en Europe, donc je me suis dit qu'il fallait que j'arrête les chaussettes blanches.

Je suis fière, grâce à moi le monde est devenu un peu meilleur. 

* nan, rien. 

Les chauves aussi ont de droit de prendre soin d'eux.

Oui, a gauche, ce sont des Head wipes. Je n'en suis pas encore remise.



Et si tu cliques sur la photo, tu verras que c'est également une swiss formula.
C'est à dire?

Siestes.

Quand t'as re un homme dans ta vie pour la premiere fois après des années de célibat, il faut faire de la place dans le planning. Ce qui a été en fait assez facile: 1) moins d'internet 2) moins de siestes et autres glandages solitaires le weekend. Alors que ce soit bien clair, j'y ai gagné au change - le blogage est quand même nettement moins intéressant que la vraie vie surtout quand ça va bien - mais du coup, j'vais aller piquer un somme dans mon BIBA d'importatation et vais réinstaurer les séances de vautrage cet été.

Ceci dit, être à 9000km de son homme, c'est pas tous les jours dimanche. Avant les natels, la VoIP, la videoconference, SkypeIn, SkypeOut, tout ça, quand le téléphone coutait plusieurs francs la minute et que la lettre était du coup de meilleur moyen de communication, qu'il fallait aller faire développer ses photos pour les envoyer, pschitter du parfum pour tenter de donner une illusion de présence, ça devait être encore moins dimanche.

Sinon, pour ce qui est du tourisme, pas loin de chez moi, y'a une église.


Super accueillante.


J'attire votre attention sur la couleur du ciel: bleu.

Tout bleu. 

samedi 5 juillet 2008

Ceci est un pont.

Il a été photographié des millions de fois et souvent mieux que ça, mais bon, j'peux dire c'est moi qui l'ai fait.
Alors, bon, c'est un pont. Rouge. Et heu, qui relie deux bouts de terre. Mais c'est un pont star.
Pourquoi, hein? Parce qu'il n'est pas toujours possible de le voir perdu dans la brume où il se cache telle une diva moyenne?
Chais pas si j'ai envie de voir des feux d'artifices dans le brouillard, en fait.
Bonne fête nationale, amis ricains. 

vendredi 4 juillet 2008

Rue.

C'est quand même moins glauque quand y'a du soleil.

jeudi 3 juillet 2008

La magie des traductions.

Un des plaisirs des Etats-Unis est de pouvoir acheter du matos électronique à prix décent. J'ai pas exemple pu me racheter des ecouteurs skull candy pour remplacer ceux que j'avais acheté un peu par accident il y a deux ans - avant qu'ils soient subitement à la mode, importés et vendus a 50.- chez Doodah - pour le prix modique de $19.90.

Alors, mes écouteurs, on pourrait en parler comme ça:

Smokin' Buds deliver the frequency range and response found in full size headphones in a direct-to-ear package - all the while isolating you from external haze.

Bon, celui qui a écrit ça devrait surement fumer un peu moins, mais on comprend.

Maintenant, la traduction française:

Fumer les Bourgeons livrent la gamme de fréquence et la réponse a trouve dans les casque grand format dans un direct-à-le packet d'oreille - vous isolant pendant tout ce temps-là de la brume externe.

Et le plus savoureux pour la fin, le slogan.

En VO: Noise isolating earbuds.

En VF: Le bruit isole les bourgeons d'Oreille.

Merci Skull Candy pour les rires.

Ceci-dit, c'est méchamment bien, les isolating ear buds, surtout dans caltrain, surtout les soirs ou y'a match et que toute la vallée se masse dans le train pour aller voir heu, voir quoi. Les Giants, je suppose. De la balle brûlée, quoi. On n'a pas idée de s'exciter pareillement pour ça. Y'a tellement de t-shirt orange et de bruit qu'on croirait un wagon de Hollandais. Bon, je vais devoir m'arrêter là, ce "train" secoue tellement ses occupants que je sens que je vais bientôt vomir mon frapuccino sur mon clavier.

Surtout qu'une potesse de Linda a donné rendez-vous je sais plus où pour l'heure joyeuse et que je suis conviée. Il est temps de commencer à socialiser.

Pis vivement que j'ai un vélo, parce que bon, 6.39 pm, la journée n'est pas finie, et mon natel qui fait tout me dit que j'ai fait 13'376 pas, soit 10.9 km. Bon, je ne crois pas que mes pas soit si long que ça.

Le W580i de sony ericcson, il est joli, il prend des photos et fait de la musique, mais je suis presque contente qu'il soit bloqué, parce qu'une fois de plus, je préfère nokia. Malgré le podomètre intégré - qui à part m'amuser bouffe surtout bien la batterie. M'enfin, j'ai une carte 2 GB, je vais pouvoir commencer à faire des photos.

mardi 1 juillet 2008

Le jet-lag, ça pue quand même du cul.

Arriver un dimanche soir à 19h et partir pour aller bosser 12h plus tard, c'est trash. La mélatonine aide beaucoup, mais n'empêche pas complètement le réveil à 5h du matin.

Alors que Genève devient non-fumeuse, en Californie entre en vigueur l'interdiction de téléphoner au volant et l'obligation d'utiliser la main-libre.

La Trader Joe's de Mission est quand même nettement plus grand que celui de Mountain View et offre de quoi se nourrir! Yeah! Bon, j'ai quand même acheter des cave aged gruyère d'importation, je suis une sale Suisse qui fait du refus d'intégration

Premier jour de travail passé au téléphone avec la secrétaire l'assistante puis IT guy pour pouvoir accéder à mon compte. Margaret, ma cheffe, ne revient que jeudi de vacances. En parlant des secrétaires assistantes, je suis quand même frappée de voir que les ingénieurs sont tous plus ou moins fit, alors que les secrétaires assistantes, sont toutes plus ou moins obèses. Celle-là a les yeux tout enfoncés pour cause de joues énormes et ne peut pas franchement étendre ses doigts pour cause de potelage excessifs. J'essaie de ne pas la regarder avec des grands yeux et la bouche ouverte, je vais m'y faire, je vais m'y faire.

Le quartier n'est pas franchement rieur. Un peu industriello-mort, mais la maison - trois appartements - est jolie et bien sécurisée par une énorme grille en fer. Oh, pis l'internet est volé et resto thai du coin! Vivement que j'ai un vélo, n'empêche. Probablement la semaine prochaine. Oh pis en fait, le numéro de la rue correspond à l'appartement, pas à la maison, donc ce cirque avec FedUP était inutile. Par contre, commander un SonyEriccson n'était pas la meilleure idée: ce sont les plus chers à faire débloquer... Et sinon, les SMS de Suisse mettent pas loin de 24h à arriver - s'ils arrivent. Impressionnant, non?

Vendredi, Fête Nationale, vu que j'ai raté les deux derniers Premier Aout et que je vais sûrement rater le prochain aussi - quoiqu'il doit y avoir moyen d'aller manger des röstis avec des expats - j'aimerais bien avoir mes feux moi. Il paraît que les feux seront généralement interdits cette année pour cause de risque d'incendie et on m'a fait remarquer que des feux d'artifices sous le brouillard, c'est pas génial, mais je garde espoir. M'enfin, au moins, j'ai congé, et vendredi je peux dormir. Ou pas.

Alors, Linda, très sympa. Appart tout vieillot, moulures de partout, propre, mini backyard fleuri. C'est aussi mimi que le quartier est moche. Brian est discret, poli, un garçon calme et bien élevé, au moins de ce côté, ça s'annonce bien. Bon, toujours pas de pommeau de douche détachable, faudra quand même m'expliquer comment les Ricains se rincent correctement les parties.

Chambre spacieuse qui donne sur l'arrière, manque plus que mon M'sieur ici, et tout serait parfait. Avec quelques degrés de plus, aussi. Après ces dernières semaine en Suisse, le choc des températures est rude.

Sur ce, on approche les 6h du matin, ça devient presque une heure raisonnable pour se lever.

Et non, je ne me relirai pas.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...